Guérir de ses blessures

Comment reconnaitre et guérir de ses blessures?

 

 

Bonjour à tous!

Dans mes derniers articles, j’ai beaucoup parlé de nos blessures et de l’impact qu’elles avaient sur nous. J’ai senti d’écrire un article sur ce sujet, en fait plusieurs. Parce que oui, ok, on a tous des blessures, mais comment fait-on pour les reconnaitre, les accueillir et ensuite les guérir?…

 

J’ai lu, il y a des années, le livre de Lise Bourbeau : Les 5 blessures qui empêchent d’Être soi-même. À cette époque, je n’avais pas pris la mesure de ce que ce livre pouvait apporter, et disons le, il m’a potentiellement agacée. Aujourd’hui, je suis bien plus consciente et je sais que cet agacement avait pour mission de me libérer, j’étais en voie de guérison et j’ai eu envie de partager le fruit de mes réflexions et de mes expériences avec vous. Je vous ai concocté plusieurs articles en m’inspirant du livre de Mme Bourbeau, de mon senti, de mon vécu.

 

Reconnaître ses blessures.

Les blessures viennent le plus souvent de notre enfance, voire de nos vies passées. L’idée n’est pas de les éjecter ou de les enterrer ou bien pire encore de mettre son mouchoir dessus et attendre que ça passe. De toute façon nous sommes amenés, un jour ou l’autre, à aller voir cette blessures ou ces blessures, elles sont souvent liées entre elles ou pour se masquer… Alors, allons voir cette blessure si douloureuse que l’autre met en exergue.

La plupart du temps, ce que nous voyons chez l’autre ou ce dont nous l’accusons reflète notre blessure intérieure, profondément enfouie. Nous adoptons alors un comportement vis-à-vis de lui. Et l’autre pourrait nous accuser ou voir la même chose que ce que nous observons chez lui. Intéressant. Nous choisissons un être en particulier qui a la même blessure que nous pour que nous puissions la travailler!

Les premières blessures arrivent quand nous sommes enfants avec notre mère ou notre père ou les deux (selon la blessure) voire même avant la naissance. Par exemple, un enfant non désiré. Toutefois, notre âme est venue travailler quelque chose en particulier. Et, de vie en vie, nous apprendrons à guérir de nos blessures grâce à tous ceux que nous rencontrons sur notre chemin de guérison. L’autre nous permet de voir la blessure et c’est à nous d’en prendre conscience et donc de guérir! Parce que c’est possible, et en plus, nous arrêterons de « trainer » cette blessure de vie en vie, et de génération en génération. Nous choisissons des parents qui ont souvent la même blessure que celle que nous souhaitons travailler, sinon…c’est pas drôle!

On reconnaît une blessure quand l’autre en face nous fait vivre une souffrance. Quand nous ressentons des émotions dites « négatives ». Il n’en est rien en vérité. Il n’y a pas d’émotions négatives, elles sont toutes là pour nous apprendre quelque chose sur nous. Nous pouvons ressentir de la colère, de la frustration, de la tristesse, de la haine, de la honte, de la peur, toutes ces émotions nous indiquent une blessure à un instant « T », soyons donc à l’écoute !

Selon Lise Bourbeau, il existe 5 blessures :

  1. Le rejet
  2. L’abandon
  3. L’humiliation
  4. La trahison
  5. L’injustice

 

Guérir ses blessures.

Elles sont reconnaissables à notre physique, à nos comportements, à nos émotions, à nos peurs. Une personne en réaction n’est pas centrée sur son coeur et ne peut pas être heureuse. Il devient possible de devenir maître de sa vie plutôt que de laisser ses peurs la diriger en reconnaissant ses blessures, en les accueillant, c’est-à-dire en ACCEPTANT d’avoir un comportement comme ceci ou comme cela et en se PARDONNANT pour pouvoir ensuite les GUÉRIR!

 

Une fois que la blessure a été identifiée, celle qui résonnera le plus en nous sera celle qui sera la plus marquée, celle dont nous souffrons le plus. Celle que nous aurons vécu grâce (oui, je dis « Grâce ») à nos parents, ceux que nous avons choisi pour devenir plus grand! Ceux qui sont présents pour nous Élever. En sachant, qu’eux-même sont atteints par la même blessure que nous.

 

Nous avons plusieurs façons de prendre attention à nos blessures, nos corps sont là pour nous avertir, nous informer. Et surtout, surtout, nos émotions! Lorsque nous prenons le temps de leur accorder du temps. Nos émotions sont un signal d’alarme que l’on met souvent de côté par peur, ignorance, dédain , etc… Elles nous suggèrent que nos pensées ne sont pas en corrélation avec notre âme. Notre mental produit une pensée suite à une situation. En fait, cette pensée est notre pensée automatique pour protéger notre blessure intérieure. C’est ce que nous raconte notre mental. Jusqu’à présent, elle était nécessaire pour notre évolution dans ce monde mais si la souffrance est à fleur de peau, nous avons besoin de guérir notre blessure. Tout arrive un jour…

Alors, quand ce jour est proche, nous pouvons aller voir cette émotion si douloureuse. Ce qu’elle représente, ce qu’elle a à dire (Les émotions sont TRÈS bavardes !!!) et surtout comment l’apaiser! En la laissant vivre, sortir sans culpabilité, honte ou autres. Lui accorder l’importance qu’elle mérite. Et ensuite, on y voit plus clair. Une fois sorti du monde émotionnel (désagréable), la paix revient et du coup, nous sommes plus serein face à la situation, et on peut même envisager une autre façon de penser et de réagir! Génial! Et bien sûr, GUÉRIR. Retrouver notre joie intérieure, notre joie de vivre et la laisser infuser à l’extérieure.

 

C’est possible! Ayons confiance en nous et en notre potentiel de réussite! Comme la française des jeux : 100% des gagnants ont tenté leur chance.

 

Alors, c’est parti, que risquons-nous? Guérir???… Allez, on partage, on like, on se régale!

Lumineusement Vous!

SylvieB

 

 

Sylvie Gréau.

Thérapeute Holistique.

 

 

 

Vous pouvez laisser un commentaire tout en bas de la page!

 

 

 

3 commentaires sur “Comment reconnaitre et guérir de ses blessures?

  1. Hello Sylvie,
    Je découvre tout juste ton blog.
    C’est ton frère Maxime qui m’a guidée jusque ici.
    Tes articles sont fort intéressants et ludiques.
    Je m’en vais continuer à parcourir tout ça et ne vais pas tarder d’aller me procurer le livre de Lise sur les 5 blessures.
    Belle journée et à tout bientôt.
    Quelle belle famille les Gréau! ! 😉

    1. Bonjour Sotin,
      Bienvenue ici 😉!!! Et je te remercie pour ce commentaire. Tu trouveras certainement plus de détails dans le livre. Bonne lecture. A très vite .
      Lumineuse journée .
      Sylvie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *